drapeau_francais Français  |  drapeau_anglais English

Je suis né le 07 avril 1961 à Oran (Algérie) d’un père français de souche bordelaise et d’une mère allemande d’origine ukrainienne. Habitant depuis 1962 à Marseille, et par la suite à Aix en Provence depuis 1979, je suis imprégné et très attaché à la culture méditerranéenne.

J’ai commencé par le dessin au fusain en 1983, puis 5 ans plus tard, en 1988, tout en continuant le dessin au fusain, je me suis initié à la peinture à l’huile.

Mais ce n’est qu’en Octobre 1994, à la suite d’un accident de travail, que je consacre et construit une grande partie de ma vie autour de ma passion.

J’ai un besoin vital d’être créatif. Je peins en toute modestie et en essayant de transcrire ce que je sens et pas nécessairement ce que je vois, tout en gardant je l’avoue une démarche esthétique pour aller vers l’autre, pour attirer l’attention, car pour beaucoup la transgression de la notion de travail est problématique, c’est une sorte de transgression morale. Pour la majorité des gens, la création est davantage une prouesse de la main qu’une prouesse de tête.

Provocateur dans la vie, je ne cherche pas à l’être dans ma créativité, car je pense que la provocation dans l’art n’est pas quelque chose de sciemment organisé pour attirer l’attention mais quelque chose d’involontaire, de spontané et qui est exclusivement à la portée des précurseurs, des innovateurs.

Je suis très éclectique dans l’art, qu’il soit compositions, intentions, démarches, qu’il s’approprie les couleurs, formes, objets, langage, nature, etc…

L’art est production de sens ou d’apparence ou des deux en même temps.

En tant que peintre, je m’accapare les couleurs et les formes et quelquefois les objets. Bien que présente, la ressemblance n’est pas essentielle pour moi, mais c’est une expression subjective, une vision, une sensation, une idée que je concrétise sous des formes plus ou moins simplifiées.

Analogiquement, je dirais que je suis un musicien qui compose sa propre musique pour susciter des émotions sans chercher à inventer de nouveaux instruments de musique ou de nouveaux sons.

Nous avons une relation au monde qui nous entoure trop automatique.

Je pense que le rôle de l’art, outre le fait de procurer du plaisir, doit être de nous dérouter par rapport à notre savoir, notre connaissance, et de nous mettre en difficulté par rapport à nos acquis.

Il n’y a pas d’idéologie dans la peinture, tous les modes d’approche des tableaux, tous les styles sont viables.

Ils doivent être explorés en même temps pour l’enrichissement de tous.

On cherche pour trouver, l’artiste vit pour chercher.

 


drapeau_francais Français  |  drapeau_anglais English

GENESIS

I was born on 7th april 1961 in Oran (Algeria). My father came from Southern France and my mother was german with ukrainian roots.

I have lived since 1962 in Marseille, then in Aix en Provence. I am impregnated and very close to the mediterranean culture.

I started drawing with charcoal, then, five years later, in 1988, as I kept on using charcoal, I became initiated to oil painting.

It is only in 1994, after and industrial injury, that I have dedicated and built a great part of my life around my passion.

I have a vital need to be creativ. When I paint, I try to transcribe what I feel and not necessarily what I see. I must admit that I keep aesthetic processes in order to go towards the others and to attract their attention.

Many believe that the transgression of the notion of work constitues a problem, that it is a kind of moral transgression.

Most people think that creation is more a hands’ feat than a mind’s feat.

Provocative in life, I am not searching to be in my creativity, for I believe that provocation in art is not something knowingly organized to attract one’s attention, but something unintentional, spontaneous and that is only understood by forerunners, innovators.

I am very eclectic in art, I like the compositions, the intentions and the process that encapsulates colours, forms, objects, langages, the nature…..

Art is a production of senses, appearances or both.

As a painter I monopolize the colours, the forms and sometimes the objects. Although present, the resemblance is not essential to me, but it is a subjective expression, a vision, a feeling and an idea. That I materialize under quite simplified forms. In the same way, I would say that I am a musician who composes his own music to arouse emotions without trying to invent new musical instruments or new sounds. Our relation to the world is too automatic. I think that the art’s role, besides giving pleasure, is to disconcert our perception of knowledge, and to lead us to a difficult position as to our beliefs. There is no ideology in painting, all the styles are viable. They must be explored at the same time, for everyone’s enrichment.

One looks to find, the artist lives to look.

Haut de page